Tuesday, August 29, 2017

DON'T MAKE ME CRY

THANK You James Cairns for translating Mine and Helen Sarita and Susan Joyner-Stumpf Poem 'DON'T MAKE ME CRY" in  French

Deborah et Hélène: Une collaboration d’âmes

Tes paroles me font pleurer

 Il y avait une fois
 C’était toi
 Ce n’était pas difficile
 C’était beau
 Maintenant c’est dur, si lourd
 Sans valeur
 Et le temps s’arrête

Laisse-moi pleurer
Laisse-moi sentir
Que dois-je faire d’autre
Tant que nous continuons
Chantant la même chanson?

Les paroles me viennent difficilement
Je n’arrive plus à écrire
 Mais je sais que je peux pleurer
 Et je pleurs
 Je suis l’être
 Que j’ai toujours été

Capable d’être
Ta meilleure amie
 Je suis là pour toi
 Ne me laisses pas pleurer...

DEBBIE

Maintenant je pense
Comment puis-je faire
 Réapparaître
 Ce bel arc-en-ciel
Eclatant

Et je pense plus fort
 Je voudrais que tu passes des journées
Eblouissantes
 Saches que dans ta tristesse
 Je pleure aussi dans ta solitude
 J’aimerais te porter que du bonheur

Cette joie
 Pourquoi on nous l’a volée?
 Mon ange, où est partie cette joie?
 Puis-je m’occuper de tes douleurs
 En t’envoyant mon amour, la lumière de mon âme
 Pour guérir une tristesse pour toujours?

Dis-moi ce qu’il faut faire?
 A moi aussi les paroles ne viennent pas facilement
 Mais j’essaie de les retrouver
 Pour te dire combien je t’aime

Hélène

Mon Coeur ne battait
Qu’aux rythmes de ton amour foudroyant
Pourrais-je vivre sans ce sourire?
Sans cette touche ferme sur un visage fragile?

Où je me dirige maintenant
Sans le seule homme
Qui m’a fait découvrir ce monde?
Et maintenant je suis brisée
En morceaux autour de toi
Mes larmes brouillent une vision de joie
Mes rêves tombent autour d’un ciel
Dénué de bleu . . .

Libérez-moi, mon Seigneur
Il ne reste que
Des blessures si profondes
Que même les océans rugissent
Même l’horizon me repousse
Je ne sens plus cette étreinte,
La vie, telle que je l’ai connue, est-elle finie?
C’est comme cela, une vie sans étoiles?

Il n’y a que le néant qui me voit, qui me sent ~ ~
Que les mains chaudes ne me touchent pas
Mon être, il est devenu éternellement froid . . .

Susan Joyner-Stumpf
_________________________________________________
My collaboration with Deborah Brooks Langford!

DON'T MAKE ME CRY.. .
It used to be
Used to be you
Used to be so easy
To be so lovely
Now it feels ugly
Feels so worthless
As time stands still..

Can I cry now
Can I feel now
I don't know what else to do
As we go skipping along...

I don't write with big words
I can barely write at all
But I know this I can feel
I can cry
I am still human
I am still me..
I can be your best friend
I will stand by you
But don t make me cry..

Debbie...

I am thinking so much
how can I bring back
that so beautiful rainbow
into your sight again glow
I am thinking so much
to make your day a blast
Please know, in your sadness,
I also cry..In your loneliness
I love to bring delight..

Why was your happiness
had been stolen away?
Angel, where was your glee?
Can I take care of those pains
by sending you love and light
to heal your great dismay?

Tell me what I need to do..
I have lost my words, I know
But I am trying to find it back
To express how much I love you..

Helen Sarita

There was never my heartbeat
Without your thundering Love
Can I live without that smile
Your rugged touch against my fragile face?

Where do I go from here
If not with the one man
Who made me a part of this world
And I’m in pieces now
Scattered around you
Tears blurring such vision of joy
Dreams dying around a sky
Devoid of blue . . .

Oh Lord, take me
There’s nothing left but
Wounds so deep the ocean roars
Can’t see over the horizon
His embrace now gone, is life as I Knew it, over?
Is this how it feels to be star-less?

Only oblivion can see me, feel me ~ ~
Warm hands touch me not, for I am frozen . . .
~ Susan Joyner-Stumpf

No comments: